Qu'est-ce que la sclérose en plaques ?

 

Le système nerveux

La sclérose en plaques, connue sous l’acronyme Sep, est une maladie du système nerveux central, partie du système nerveux qui comprend le cerveau et la moelle épinière. Elle est considérée comme une maladie auto immune. 

 Le cerveau est composé de diverses régions dans lesquelles s’élaborent des fonctions motrices, sensitives, sensorielles neuropsychologiques… transmises à tout le corps sous forme d’un influx nerveux. Ce dernier est véhiculé par les voies nerveuses du cerveau ou de la moelle épinière constituant la substance blanche. Lorsque cet influx est interrompu, l'information élaborée par le cerveau n'est pas transmise et certains symptômes apparaissent. 

 

Le neurone et la gaine de myéline

Dans la Sep, la myéline est la cible du processus pathologique. Ce dernier se traduit par une réaction inflammatoire qui attaque la myéline dans le cerveau ou la moelle épinière, entraînant des difficultés de conduction de l’influx nerveux, expliquant les signes de la maladie. 

Récemment, il a été montré qu'il existe, parallèlement à l'attaque de la myéline, une souffrance précoce de l'axone. 

Le plus souvent l'inflammation disparaît et des mécanismes de réparation (la remyélinisation) permettent une restauration de la conduction nerveuse plus ou moins complète et donc une régression partielle ou totale des symptômes. 

 

 

Les causes  

C'est une maladie multifactorielle, combinant des éléments génétiques environnementaux (climat, mode de vie). 

Aucun virus précis n'a été identifié à l'heure actuelle.