Evolution de la maladie

 

Dans 85% des cas, la SEP débute par une forme à poussées (forme rémittente).

Au fil des années, la fréquence des poussées diminue, mais les séquelles apparaissent. Lorsque la maladie devient chronique, on parle de forme secondairement progressive.

Dans 15% des cas, après 40 ans, la progression peut être continue, et on parle alors de forme primitivement progressive avec ou sans poussée surajoutée.

Au début de la maladie, il est impossible de prédire, pour un  patient donné, son mode évolutif. Chaque patient est un cas particulier.

 

Ci-dessous le schéma résumant les modes évolutifs :